logo-chateau-siran

Pour visiter le site de Château Siran, vous devez être en âge légal de consommer de l’alcool dans votre pays de résidence.

En entrant sur ce site, vous reconnaissez avoir lu et accepté ses conditions d'utilisation et sa politique de confidentialité. Vous acceptez que Château Siran collecte et traite vos données personnelles afin d'être contacté ultérieurement.

La consommation d’alcool est dangereuse pour la santé, à consommer avec modération.

DÉCOUVREZ NOTRE SAVOIR-FAIRE

Le terroir d’un Grand Cru

L’on dit en terre médocaine que les grands châteaux regardent la Gironde. Château Siran appartient de ce fait à la caste prestigieuse et fermée des crus de haut vol.  Juché sur un plateau de fines graves siliceuses, il est admirablement exposé au sud de l’appellation Margaux, à quelques mètres de l’estuaire.

Une géologie idéale

Au cœur de l’appellation Margaux, entouré de trois grands crus classés, le vignoble de Siran est établi sur une croupe de fines graves siliceuses. Il bénéficie de la topographie du plateau de Labarde, avec un dénivelé doux mais néanmoins perceptible sur le terrain. Cette pente naturelle suit une inclinaison allant de 4m à 13m et permet un drainage efficace. Ce drainage étant renforcé par la constitution du sous-sol.

Provenant d’un glissement du tertiaire, le plateau de Labarde s’inscrit dans un contexte géologique dominé par l’ère du quaternaire. Il est caractérisé par les formations superficielles de type fluviatile et estuarien de la Garonne. Essentiellement constituée de graves, de sables et de galets, cette couche filtrante assure une bonne aération des sols. En outre, elle permet de réguler l’alimentation hydrique.

Une géographie favorable

Situées en bordure de l’estuaire de la Gironde, le vignoble de Siran bénéficie d’un climat de type océanique tempéré. Un climat idéal pour la vigne et privilégié par sa situation la plus au sud du Médoc. Cependant, les dernières années ont été marquées par un dérèglement climatique qui a conduit à une succession de millésimes contrastés. Il a fallu notamment composer avec des gels tardifs, des années sèches ou des années, au contraire, davantage pluvieuses.
Cependant, grâce au microclimat du plateau de Labarde, le vignoble de Siran a pour l’instant été épargné par les gels successifs qui ont frappé Bordeaux.

Un nouvel enjeu

Le réchauffement climatique apparaît comme une des grosses problématiques à venir que les équipes de Siran tentent d’anticiper. Notamment par le choix de nouveaux porte-greffes plus adaptés pour permettre à la vigne de mieux résister aux étés très chaud.

L’étude des sols du vignoble parcelle par parcelle a permis de vérifier les potentialités viticoles et œnologiques du terroir de Siran. Elle a ainsi validé les choix de plantation qui avait été faits et elle a permis d’optimiser les replantations entreprises depuis 2007.
Les résultats obtenus sur les millésimes 2014, 2015 et 2016 semble témoigner de l’excellente harmonie cépage terroir qui existe à Siran.

Découvrez aussi

null
HISTOIRE DU DOMAINE
L’identité du vignoble
Lire la suite
null
HISTOIRE DU DOMAINE
La conduite du vignoble
Lire la suite
null
HISTOIRE DU DOMAINE
La vinification
Lire la suite